En bref

L’enjeu

Alors que 14% de la population française vit sous le seuil de pauvreté[1], la mobilité est l’un des tous premiers déterminants dans un parcours d’insertion socioprofessionnelle. Éloignés des centres urbains et des réseaux de transport en commun ou travaillant en horaires décalés, le véhicule personnel est alors essentiel dans le cadre de la recherche ou du maintien dans l’emploi.

[1] Insee 2016

L’offre proposée

Les clients du programme Mobiliz peuvent bénéficier :

  • de réparations de leur véhicule dans les garages Renault à prix réduits
  • de l’acquisition d’un véhicule d’occasion de bonne qualité à un prix raisonnable

Le partenaire du programme

Groupe Renault - fd transparent

En savoir plus

La mobilité est l’un des tous premiers déterminants dans un parcours d’insertion socioprofessionnelle.

L’Observatoire de la mobilité estime à 15 millions le nombre de personnes, en France, qui rencontrent des difficultés de mobilité pouvant constituer un frein à l’insertion sociale. Aussi, il ressort du livre blanc de la mobilité inclusive (2013) :

  • une personne en insertion sur deux a déjà refusé un travail ou une formation pour des problèmes de mobilité
  • 28% ont même abandonné un travail ou une formation en cours
  • 41% des employeurs ont rencontré des difficultés à pourvoir un poste pour des questions de mobilité
  • 59% des employeurs affirment qu’un candidat a refusé une embauche suite à des problèmes de mobilité

Par ailleurs, le coût de possession et d’utilisation d’une voiture (Clio par ex.) a été évalué à environ 4400€/an[2], soit un budget conséquent pour des ménages qui sont au niveau du seuil de pauvreté.

[2] Etude BCG 2015

Le groupe Renault a lancé le programme MOBILIZ – Garages Renault Solidaires, pour faciliter l’accès à la mobilité des personnes en situation de précarité. Le programme comporte 2 volets :

  • une offre d’entretien-réparation à prix réduits : avec la même prestation de service qu’un client courant, le garage propose pour l’entretien et la réparation de tout type de véhicule léger (quelle que soit la marque), les pièces à prix coûtants ainsi que la main d’œuvre. Cela représente une réduction de 30 à 50% pour le consommateur final
  • une offre de vente de véhicules d’occasion à petits prix : avec un engagement à proposer un véhicule en bon état à moins de 3000€

Le programme a été lancé en phase expérimentale en juin 2012 avec le volet entretien – réparation uniquement, dans 3 régions : dans le Nord, en Ile de France et en région PACA.

Pour agir, le Groupe Renault mobilise autour de lui un écosystème large :

  • les garages Renault, sociétés généralement indépendantes, qui choisissent librement de s’affilier au programme
  • des structures associatives (Restos du Cœur, Adie, etc.) ou administration publique (Pôle Emploi, etc.) qui identifient les personnes en situation de difficulté financière passagère ou durable et qui expriment un besoin d’entretien/réparation de leur véhicule dans le cadre de l’emploi. Ces structures orientent les publics qu’elles identifient comme éligibles vers le garage affilié le plus proche

L’offre de vente de véhicules d’occasion a été lancée en juillet 2013 dans 5 garages.

Il est aujourd’hui disponible dans 300 garages à travers la France.

Dans un objectif de recrutement plus large de bénéficiaires et d’une meilleure connaissance du programme, le groupe Renault lancera fin 2016 un site web. Il aura vocation à dématérialiser les échanges entre prescripteurs et garages et permettre aux potentiels bénéficiaires d’identifier quelle structure pourra au mieux répondre à son besoin.

Parallèlement, le groupe Renault envisage la mise en place d’une plateforme téléphonique, animée par l’association des anciens de Renault, permettra d’accompagner bénéficiaires et prescripteurs dans le programme.