En bref

L’enjeu

En France, 65% des actifs sont au chômage ou en ont déjà fait l’expérience. Parmi les chômeurs, 44% le sont depuis plus de deux ans[1]. Cette situation concerne particulièrement les moins qualifiés qui sont souvent les plus touchés par la pauvreté. Pourtant, beaucoup d’entreprises ont des difficultés de recrutement, et près de 200 000 offres d’emploi ne sont pas pourvues. Au-delà d’une inadéquation des compétences, d’autres facteurs semblent jouer : d’une part, les entreprises peinent à formuler leurs besoins de recrutement et à rendre accessibles leurs offres; d’autre part, les demandeurs d’emploi cumulent un certain nombre de freins (confiance en soi, réseau, mobilité, garde d’enfants, logement) qui les empêchent d’y répondre.  Aujourd’hui, de nombreux dispositifs existent, mais ils ne sont pas forcément bien articulés, connus du public, ou suffisamment évalués. L’enjeu pour l’Action Tank est de s’appuyer sur l’offre existante pour proposer un accès à l’emploi durable, en s’adaptant aux besoins des entreprises et des territoires. L’objectif est de replacer l’entreprise au coeur de la réponse.

[1] Etude 2017 pour Solidarités Nouvelles Face au Chômage (SNC)_Baromètre SNC sur le chômage et ses impacts réalisé par Comisis et OpinionWay

logo-stc-couleur-fb-rvb-500

La démarche proposée

L’Action Tank a relancé sa réflexion sur l’accès à l’emploi en janvier 2017. Plusieurs groupes de travail ont été réalisés pour mieux cerner les différentes problématiques (métiers en tension, clauses sociales, passerelles entre structures d’insertion et entreprises classiques, etc) et repérer les pratiques prometteuses (parrainage, entrepreneuriat, etc). Les entreprises membres de l’Action Tank ont chacune identifié les axes de travail qui leur paraissaient pertinents. L’objectif pour 2018 est d’accompagner chaque entreprise dans la mise en oeuvre de ses projets d’accès à l’emploi. Toutes n’ont pas la même cible et les mêmes problématiques de recrutement. A terme, des synergies pourront être trouvées sur des métiers en tension transverses aux entreprises, pour démultiplier les opportunités d’emploi durable au sein des entreprises et de leur écosystème de partenaires.

Les axes de travail identifiés à ce stade sont les suivants :

  • La mobilisation des savoir-faire techniques (formation) et du savoir-être,  sans obligation d’embauche
  • Le développement d’immersions pour découvrir des métiers (périodes de mise en situation professionnelle)
  • La mobilisation des salariés en interne (parrainage…)
  • La mobilisation de l’écosystème des clients/ fournisseurs
  • La création de nouvelles activités
  • La réponse plus qualitative à des clauses sociales d’insertion dans le cadre des marchés publics

Parallèlement, l’Action Tank accompagne le développement de « Saisis ta Chance », une initiative d’accompagnement des chercheurs d’emploi reposant sur un modèle entrepreneurial. Réunissant des professionnels de la réinsertion ayant fait leur preuve dans des entreprises ou des associations, « Saisis ta Chance » aidera le chercheur d’emploi à maximiser ses connaissances et surtout sa pratique des réseaux physiques et sociaux, outils majeurs dans la réinsertion. Pour plus d’informations sur le projet : http://saisistachance.fr. Pour mieux comprendre le partenariat entre « Saisis ta Chance » et l’Action Tank : http://www.at-entreprise-pauvrete.org/toutes-nos-publications/accompagnement-l…se-saisis-chance/

Les partenaires du programme

En savoir plus