Modèles innovants

De nouveaux modèles inclusifs dont le social business

Développé par Muhammad Yunus, prix Nobel de la Paix en 2006, le social business est un concept qui vise à répondre à une problématique sociale dans une démarche entrepreneuriale.
Dans cette démarche, l’objectif est d’abord de créer un impact social. D’un point de vue économique, le social business vise l’équilibre du système sans perte ni gain ; les profits générés sont entièrement réinvestis dans l’activité.
Cette approche interpelle de plus en plus les grandes entreprises françaises qui développent des initiatives pour mettre des biens et services essentiels à la portée des plus modestes ou bien s’inspirent de cette approche dans leur démarche de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) tant en France que dans les pays en développement.

Dans cette dynamique, la Chaire Social Business / Entreprise et Pauvreté d’HEC est créée en 2009, afin de contribuer au développement d’une économie plus inclusive, créatrice de valeur économique et sociétale. S’appuyant initialement sur deux piliers, l’enseignement et la recherche, la démarche de la Chaire s’est vue compléter par l’Action Tank, dont le but est de co-construire des modèles
économiques innovants avec des entreprises, la société civile et les pouvoirs publics, afin de lutter contre la pauvreté.

Constitué en association indépendante depuis 2010, l’Action Tank oeuvre aujourd’hui plus largement pour développer de nouveaux modèles innovants complémentaires de l’action  publique, à la fois des modèles social business, et des modèles qui repensent l’action des collectivités et des grands acteurs publics, pour maximiser l’efficience des politiques publiques.

Pilier N°1

Le social business est une démarche pérenne et innovante largement utilisée par l’Action Tank pour lutter contre la pauvreté

 

Focus : la Chaire Social Business/Entreprise et Pauvreté d’HEC

Cette chaire est créée en 2008 autour de trois entreprises françaises (Renault SA, Schneider Electric et Danone SA). Elle a pour mission de contribuer à une économie plus inclusive, créatrice de valeur économique et sociétale. Ses trois piliers sont l’enseignement, la recherche, mais aussi la co-construction de modèles innovants de social business avec les entreprises, la société civile et les pouvoirs publics dans le but de lutter contre la pauvreté, via l’Action Tank Entreprise et Pauvreté.

La chaire est co-présidée par le professeur Muhammad Yunus et Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Le social business expliqué par le Pr. Yunus