En bref

Raison d’être du programme

Finistère Habitat, OPH du département du Finistère (10 936 logements gérés), a fait de la question du vieillissement un enjeu stratégique pour répondre au double enjeu du vieillissement démographique et du virage domiciliaire (la volonté des seniors de vieillir à domicile). Pour ce faire, Finistère Habitat s’engage pour favoriser le maintien à domicile de ses locataires seniors et prévenir leur perte d’autonomie.

Démarche proposée

L’expérimentation testée avec Finistère Habitat vise à organiser un accompagnement global des seniors à travers une approche multidimensionnelle.

Lancée fin 2018, l’expérimentation porte sur les locataires de plus de 60 ans, prioritairement isolés et ayant des besoins pour mieux vivre dans leur logement. Aujourd’hui testée sur 4 territoires auprès de 1 140 locataires seniors, elle repose sur un dispositif d’identification pro-active des fragilités, via une enquête annuelle, une veille de terrain et un ciblage spécifique des seniors « invisibles ». Les seniors fragiles bénéficient d’une visite à domicile du chargé de clientèle, maillon central du dispositif. Les besoins identifiés (adaptation du logement, lien social, aide à domicile) sont accompagnés par Finistère Habitat et son réseau de partenaires.

Les partenaires du programme

Bilan 2021

  • Une évaluation des 3 années d’expérimentation a été menée pour mettre en lumière les réussites du dispositif, identifier les points d’amélioration et les conditions de son déploiement sur l’ensemble du parc.
  • Une feuille de route a ensuite été dessinée afin d’améliorer collectivement le dispositif pendant les 2 prochaines années, avec une perspective de déploiement sur tout le parc social en 2024.
  • Le dispositif est testé sur une nouvelle zone d’expérimentation : la Presqu’île de Crozon.