En bref

L’enjeu

Total est présent sur tout le territoire national y compris les zones rurales, à travers un réseau de près de 1300 stations Elan et Total Contact. Malgré la situation financière difficile de nombreuses stations et leur faible rentabilité, Total souhaite agir pour maintenir les stations-service en milieu rural, et, dans la mesure du possible, ne plus fermer de nouvelles stations. Ces stations rurales ont un modèle de gestion où les gérants sont propriétaires de leur station, et clients de Total pour l’approvisionnement en carburant. Ces stations sont avant tout des garages, ou des commerces multi-services (bar, épicerie…).

La station-service, à travers son ancrage physique dans le territoire et sa contribution au dynamisme commercial local, peut offrir de nouveaux services pensés pour satisfaire les manques du territoire et renforcer le lien social : comment pérenniser ces stations grâce à de nouveaux services ? que développer pour soutenir les petites stations, et dont les gérants et gérantes sont propriétaires de leur commerce ?

La démarche proposée

Avec la volonté de penser de nouvelles activités en station-service dans les zones rurales pour favoriser l’inclusion et le dynamisme économique, l’Action Tank se mobilise auprès de la Fondation Total et en lien avec les 4 réseaux de stations rurales pour qualifier la situation des stations-service rurales, et concevoir de nouveaux modèles de services et d’accompagnement du réseau de station, et ainsi développer de nouveaux outils à la pérennisation des stations rurales mobilisables par les différents réseaux filiales du groupe Total.

Les partenaires du programme

En savoir plus

Trois points de contexte ont favorisé le lancement d’un nouveau projet inclusif, en collaboration avec la Fondation Total :
• Total est présent dans tous les territoires y compris les territoires ruraux, à travers un réseau de près de 1300 stations en zones rurales qui maille tous les territoires
• Malgré la situation financière difficile de nombreuses stations et leur faible rentabilité, Total souhaite maintenir les stations-service en milieu rural, et, dans la mesure du possible, ne plus fermer de nouvelles stations
• La station-service, à travers son ancrage physique dans le territoire et sa contribution au dynamisme commercial local, pourrait voir son rôle renforcé en matière de lien social, en offrant de nouveaux services pensés pour satisfaire les manques du territoire.

Ces stations rurales ont un modèle de gestion où les gérants sont propriétaires de leur station, et clients de Total pour l’approvisionnement en carburant. Ces stations sont avant tout des garages, ou des commerces multi-services (bar, épicerie…).

La station-service, à travers son ancrage physique dans le territoire et sa contribution au dynamisme commercial local, peut offrir de nouveaux services pensés pour satisfaire les manques du territoire et renforcer le lien social : comment pérenniser ces stations grâce à de nouveaux services ? que développer pour soutenir les petites stations, et dont les gérants et gérantes sont propriétaires de leur commerce ?

Avec la volonté de penser de nouvelles activités en station-service dans les zones rurales pour favoriser l’inclusion et le dynamisme économique, l’Action Tank se mobilise auprès de la Fondation Total et en lien avec les 4 réseaux de stations rurales pour qualifier la situation des stations-service rurales, et concevoir de nouveaux modèles de services et d’accompagnement du réseau de station, et ainsi développer de nouveaux outils à la pérennisation des stations rurales mobilisables par les différents réseaux filiales du groupe Total.

D’abord impliqué, dès fin 2019, sur l’étude du cas d’une station située dans le Loir et Cher, l’Action Tank a proposé en janvier 2020 un nouveau plan d’action pour aboutir à l’expérimentation de modèles de services pertinents en stations rurales, démarrant par une phase d’étude et de compréhension des leviers et des opportunités du réseau de stations rurales.

  • Une 1ère phase d’enquête étayée du réseau de stations-rurales, auprès des responsables commerciaux des filiales réseaux des zones rurales, et avec une compilation et une analyse de données des territoires ;
  • Une 2ème phase d’enquête terrain dans 7 stations pour intégrer le positionnement et le besoin des gérants de stations-service et des clients de la station à la réflexion

Ces enquêtes, conduites en 2020-2021, ont permis de qualifier :

  • la typologie des stations rurales et de leurs territoires d’implantation
  • le type de services proposés aujourd’hui et le modèle économique des stations
  • les attentes des gérants des stations (besoins et perception du rôle de Total) et des clients (services souhaités, motivation à venir en station…), répondant ainsi aux questions : quelles sont leurs idées ? de quoi les gérants ont-ils besoin pour se diversifier ?

Les 4 réseaux géographiques d’approvisionnement des stations Elan et Total Contact, présentes en zone rurale : CPO (Nord-Ouest), Charvet La Mure Bianco (Sud-Est), Alvéa (Sud-Ouest) et DMS Proxi Energies (Sud-Est), ont été sollicités pour mener cette phase de diagnostic.

2 restitutions d’enquête ont ainsi été remises à Total, comme base de travail pour entamer un cycle d’ateliers de co–construction de solutions.

En parallèle de cette phase d’enquête, divers entretiens ont été conduits avec des acteurs qui innovent en milieu rural ou qui développe des services à destination des territoires ruraux : Ecov, la Poste, Mob’in, initiative 1000 Cafés… afin d’identifier des pistes de partenariat.

 

La phase d’expérimentation n’est pas encore lancée sur ce projet, actuellement en phase de co-construction de solutions à tester.