#1 / Quelles actions lancées au sein de notre écosystème en réponse à l’urgence Covid19 ?

10 avril 2020.

Comme partout, les activités de nos partenaires dont les programmes conduits avec l’Action Tank ont été chamboulées. Mais en 3 semaines, de nouvelles initiatives et de nouveaux axes de travail ont rapidement été lancés et se déploient aujourd’hui pour participer à l’effort de solidarité nationale, et mobiliser les ressources pour répondre aux situations et besoin d’urgence.

1/ Nos entreprises membres s’engagent, en France et dans le monde.

Dons, production d’équipements, protection des clients et salariés fragiles, nos entreprises membres se sont engagées sous diverses modalités :

  • Initiatives de dons de matériel et dons financiers aux projets caritatifs, de recherche et au personnel soignant :
    • Orange s’engage dans la Réserve Numérique et fait don d’outils numériques aux EHPAD et hôpitaux, et affecte 150 000€ à un Fonds d’urgence
    • Renault a répondu aux besoins du personnel de l’AP-HP avec des prêts de véhicules
    • La Fondation Total soutient l’Institut Pasteur à hauteur de 5M€
    • Total distribue des bons de carburant au personnel soignant des hôpitaux
  • Initiatives de production de biens de première nécessité : deux initiatives majeures pour renforcer l’équipement des hôpitaux en respirateurs sont co-portés par deux partenaires de l’Action Tank
    • Renault assure la fabrication de pièces en série pour fournir de nouveaux respirateurs, en partenariat avec le CEA
    • Air Liquid, en consortium avec Schneider Electric et Valéo, mobilise son site d’Antony pour conduire une opération « coup de poing » pour la fabrication de respirateurs
  • Initiatives visant à limiter l’impact de la crise pour les clients :
    • La Banque Postale assouplit ses règles de découverts et de versements pour accompagner ses clients fragilisés par la crise, et assure le versement anticipé des prestations sociales
  • Initiatives visant à limiter l’impact de la crise pour les salariés et l’écosystème de fournisseurs :
    • La direction de Veolia divise par 2 les dividendes de l’entreprise pour réaffecter les montants au versement de primes pour ses salariés actifs sur le terrain
    • Sodexo monte un fonds de solidarité avec l’abandon et le versement des rémunérations hors salaires du COMEX, et le versement de 50% des salaires des dirigeants, d’un montant équivalent à 30M€. Ces fonds seront redirigés vers les salariés fragiles de Sodexo dans les pays où la protection sociale est faible
    • Danone verse une prime à tous ses salariés qui restent mobilisés sur le terrain et a débloqué 250M€ pour soutenir les petites entreprises partenaires et fournisseurs
    • Veolia soutient également son réseau de waste pickers en Inde à travers des aides financières et des dons alimentaires.

L’ensemble des partenaires cherche également à mettre en relation les volontaires des entreprises avec les besoins des associations pour aider à formuler une réponse à l’urgence de la crise. Total utilise sa plateforme de mécénat de compétences pour mettre en lien ses collaborateurs disponibles avec les associations déjà soutenues, mais aussi de nouveaux projets.

2/ Certains de nos membres se sont également mobilisés autour d’un collectif plus large d’entreprises pour répondre plus particulièrement aux besoins des soignants.

Le Collectif d’entreprises pour une économie plus inclusive lancé par une tribune en décembre 2018 et réunissant aujourd’hui 35 entreprises – dont plusieurs entreprises membres de l’Action Tank, à l’initiative de Thomas Buberl (AXA) et Emmanuel Faber (Danone), et initialement fédéré autour d’engagements pour l’emploi et la formation et pour l’amélioration de l’accès aux biens et services pour les ménages précaires, a également formulé une première réponse commune à la crise le 7 avril, sous 2 volets :

  • L’initiative « #GardonsLeLien » qui achemine vers les hôpitaux, EHPAD et structures sanitaires et sociales des milliers de tablettes numériques pour assurer la connexion entre les malades atteints du Covid-19 et leurs proches – cette initiative est déployée par la Simplon Foundation et s’appuie sur de nombreux soutiens :
    • ACER, ASUS, CDiscount, FNAC-Darty, HP, Intel, Lenovo pour le matériel
    • Orange pour la connexion 4G
    • Arès, ATF, la fédération du réemploi et de la réparation Rcube et Recommerce
    • la Fondation de France
    • Microsoft France
  • L’initiative « LaVoixDeNosSoignants », plateforme digitale lancée par le Collectif et dessinée et développée gratuitement par OnePoint.

Le Collectif bénéficie de la participation du directeur de l’Action Tank Entreprise & Pauvreté, Jacques Berger, pour aider à la coordination des actions et des échanges entre entreprises.

3/ L’action de l’Action Tank aussi s’adapte pour répondre aux besoins essentiels et urgents des populations fragiles ciblées par nos programmes.

La crise touche de plein fouet des publics auxquels l’Action Tank s’adresse aujourd’hui à travers différents programmes : sans-abris, seniors, familles, demandeurs d’emploi ; et la situation nous demande une adaptation rapide pour accompagner nos partenaires dans leurs activités, en repensant notre rôle de « connecteur » au sein de notre écosystème.

En premier lieu, l’Action Tank a pris contact avec ses partenaires et organismes proches de son écosystème, dont : l’AP-HP, l’ADMR, Korian, le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis (CD93), la DIHAL, afin de recenser les besoins et de les partager avec les entreprises et porteurs de projets qui pourraient apporter une réponse. Le manque d’équipements de protection individuelle est critique parmi le personnel de l’aide médicale et sociale, ainsi que l’ont indiqué le CD93 et l’ADMR. Le besoin d’aide alimentaire pour tous les publics en situation de précarité et de lutte contre l’isolement, aussi bien des seniors que des sans-abris, sont aussi deux constats partagés.

C’est notamment sur la base de ces besoins que l’Action Tank a initié plusieurs actions auprès de ses partenaires dans les dernières semaines.

  • Afin de faciliter la circulation de l’information et partager les bonnes pratiques pour répondre aux besoins des seniors fragiles, l’Action Tank a réuni le CD93 et plusieurs bailleurs sociaux de Seine-Saint-Denis, autour d’un document partagé en ligne, répertoriant les principales actions déjà mises en place (appel des seniors isolés de plus de 70 ans, initiatives d’entraide entre voisins…)
  • Un point régulier d’échange a été monté avec le bailleur social Finistère Habitat, avec qui l’Action Tank expérimente une nouvelle démarche d’accompagnement des seniors à domicile depuis 2017, afin de mettre en place un dispositif d’accompagnement des locataires les plus fragiles et des actions de solidarité
  • Pour donner suite aux besoins exprimés en matière d’aide alimentaire d’urgence, l’Action Tank a mis en relation le CD93 avec son partenaire Sodexo, en vue d’un possible soutien dans les zones de fort besoin
  • Etant donné la situation d’urgence sanitaire et sociale pour tous les publics sans-abris notamment à Paris, l’Action Tank a réuni un groupe de travail autour de la DIHAL avec la participation de Sodexo, Bouygues Bâtiment Ile-de-France et Veolia. Plusieurs pistes de solutions ont été lancées pour évaluation de faisabilité rapide :
    • Réouverture de cuisines d’entreprises ou cuisines scolaires, à coordonner avec les besoins des départements en termes d’aide alimentaire
    • Raccordements de nouveaux sites en eau potable
    • Mise à disposition des équipements d’hygiène des chantiers de construction à l’arrêt
    • Extension des initiatives de dons de matériel numérique et de solutions de connectivité aux collectivités des territoires à forts taux de pauvreté.

La crise sanitaire et sociale actuelle pose un défi inédit à notre structure, et nous réinventons au jour le jour notre mission et nos relations avec nos différents partenaires pour construire des réponses à l’urgence, mais aussi pour adapter et accélérer les programmes de lutte contre la pauvreté que nous développons depuis plusieurs années.

La semaine prochaine, nous vous détaillerons l’impact de la crise actuelle sur l’ajustement de nos programmes, nécessaire aujourd’hui pour tenir compte des fragilisations en cours.